Dharma, un chemin vers soi

Massages et soins ayurvédiques
Conseils en alimentation, hygiène de vie et phytothérapie


L'Ayurvéda s’adresse à toute personne en recherche d’un bien être physique et psychique 
et en quête d’une meilleure hygiène de vie. 

Dans un but thérapeutique, elle complète les apports de la médecine moderne,
sans jamais s’y substituer. 

L' accompagnement en Ayurvéda ne remplace en aucun cas le suivi médical de votre médecin traitant.  


“Soignez votre corps. C'est l'endroit unique que vous avez pour vivre.” Jim Rohn. 

Qu'est-ce que l'Ayurvéda ? 

L'Ayurvéda qui signifie "connaissance de la vie", est une médecine traditionnelle indienne vieille de plus de 5 000 ans. C'est un système de santé holistique, reconnu par l'OMS (Organisme Mondial de la Santé) depuis 1982, dont le rôle est de conserver ou d'apporter l'harmonie du corps, de l'esprit et de l'âme,  et de le mettre en accord avec les lois de la nature et de l'univers.

L'Ayurvéda prend en compte l'humain dans sa globalité et l'envisage dans son environnement au sein de l'univers. Elle traite la cause plutôt que les symptômes. L’un des fondements de l’Ayurvéda repose sur le principe des 5 états de la matière qui composent l'univers et qui est présent dans tout ce qui est vivant :
Akasha : l'Ether ou l'espace subtil, Vayu : l'Air ou le vent, Agni : le Feu, Jala : l'Eau et Prithivi : la Terre. 


Ces 5 éléments qui constituent notre corps physique se retrouvent dans trois forces vitales, trois bioénergies appelées doshas et qui sont Vata pour le vent et l'espace, Pitta pour le feu et l'eau et Kapha pour l'eau et la terre.

Ces doshas sont responsables de tous les processus physiologiques et psychologiques du corps et de l'esprit. Ils sont présents dans des proportions plus ou moins importantes selon chaque individu, c'est ce qui fait de chaque personne un être unique. C'est de l'équilibre et de l'harmonie entre ces doshas que dépendent notre bien-être et notre santé.

Qu'est-ce que la santé selon l'Ayurvéda

"Dans la pensée ayurvédique, chacun est responsable de son état de santé. La prévention est essentielle. Dès lors que l'on connaît son corps, son mode réactionnel et sa capacité de défense, il est possible de devancer la maladie" 
Sylvie Verbois

Selon l'Ayurvéda, la santé est un état dans lequel on dort bien, on digère bien, on est à l’aise et dépourvu de maladie. 

Elle est perçue comme un état dynamique où les cinq éléments doivent être constamment observés et ramenés à l’équilibre pour qu’ils n’entrent pas en conflit. 

 

« L’Ayurvéda tient compte de tous les contraires, de ce qui convient et de ce qui nuit, du bonheur et de l’infortune, des raisons et des déraisons, des contraintes obligées par la loi et des penchants naturels »
                                   Caraka samhita 1.41
 

L'Ayurvéda nous aide à renforcer ou maintenir l'équilibre des doshas en adoptant des gestes et des soins variés dans l'alimentation, les massages, les plantes, le yoga, la méditation et les soins d'hygiène. 
 

L’Ayurvéda considère le corps, l’esprit et l’environnement comme un tout indissociable. De leur bon équilibre dépend notre santé, c'est la clé pour atteindre le bien-être intérieur. 


Ainsi, l'Ayurvéda est un mode de vie, un état d'esprit, une manière d'être à soi, aux autres et à l'univers. 
L’Ayurvéda c’est un manuel qui vous aide à bien utiliser votre « système humain » comme l'explique si bien le Docteur Partap Chauhan :

"Imaginez que vous ayez une voiture dont vous ne connaissez rien, vous ne savez pas comment elle marche, quel carburant utiliser, comment changer les vitesses, quels sont les règles de circulation…. Et pourtant vous prenez le volant. Que peut-il se passer ? Avec un peu de chance vous pourrez rouler un certain temps sans encombre mais vous finirez certainement par avoir un accident. 

Cette voiture en quelque sorte c’est nous, c’est vous ! Vous la prenez tous les jours et si je vous demandais comment elle marche ? Sans doute que vous n’en savez rien ! 


Si vous avez un manuel et que vous rencontrez un problème, vous pourrez y répondre dès lors que vous saurez écouter et observer ce qu’il se passe. Soyez pour vous-même comme une mère ou un père attentionné et considérez tout ce qui se trouve à l’intérieur du système humain comme vos enfants. Tous ces être qui travaillent à l’intérieur de nous mêmes sont d’une loyauté sans faille pour nous maintenir en vie alors que nous passons souvent notre temps à les torturer. 


Prenons un exemple :  

Vous avez mangé votre repas, vous n’avez plus faim et pourtant le dessert arrive !  Allez-vous écouter votre désir ou votre estomac ?  Votre décision aura un impact direct sur votre digestion et votre santé. 

Reprenons l’exemple de la voiture, si vous avez fait le plein est-ce que vous allez vous arrêter à la prochaine station que vous verrez 10km plus tard pour recommencer ? Non ce serait impossible puisque le réservoir est déjà plein et qu’il déborderait ! 

 

L’on devrait toujours prendre le temps de s’interroger avant de passer à l’action quoique l’on fasse."

Il n'y a rien que l'on ne puisse faire en excès sans que cela ne provoque à un moment ou un autre des déséquilibres au niveau du corps physique ou du psychisme.
En Ayurvéda, tout est question de dosage et de fréquence. 


L’Ayurvéda permet :
- De maintenir en bonne santé ceux qui le sont déjà, 
- D’accompagner et soutenir ceux qui sont malades. 

Mieux comprendre les Doshas 

Le mot dosha signifie « ce qui est taché », « ce qui a un défaut », ou « ce qui contamine le corps ».
 
 Pourquoi un terme négatif ?

 

"Cela est dû au fait qu’à l’origine nous sommes des âmes et que l’on s’incarne forcément dans un corps imparfait " comme l'explique le Dorteur Partap Chauhan.

Les doshas représentent la matérialisation biologique des cinq éléments qui animent
toute forme de vie. Ils commencent à fonctionner avant la naissance et s’arrêtent à notre mort. Ils sont le concept clé de l’Ayurvéda ; de leur équilibre dépend notre santé.
Chaque dosha a une fonction différente et des caractéristiques différentes. La mesure de chaque dosha permet de déterminer notre constitution. Ils sont les énergies qui imprègnent le corps et l’esprit. On les trouve chez tout le monde, en proportion variable. C’est ce que l’on appelle la constitution naturelle. 

La variation subtile des proportions de chaque dosha fait que chacun de nous est un être unique. Il existe autant de constitutions uniques représentant un seul dosha que de constitutions mixtes représentant deux doshas. Une constitution triple est plus rare et cela montre un équilibre parfait.  
Cette proportion naturelle peut évoluer au rhytme de la vie et des différents évènements 
que nous traversons. La proportion naturelle des doshas peut alors varier mettant 
en relief des déséquilibres. L’objectif de l’Ayurvéda est de rétablir l’équilibre et de tendre à nouveau vers notre constitution naturelle qui correspond à notre état de santé idéal. 


Les doshas définissent nos fonctions biologiques, les activités et  l'alimentation qui soutiennent notre santé.  Ils permettent d'acquérir une meilleure connaissance de soi, tant sur le plan physique qu'émotionnel, tant en qualités qu’en faiblesses.   

Grâce aux doshas il est également plus facile de comprendre l’influence de nos habitudes de vie, de notre nourriture, de notre environnement, de nos émotions… 


L'Ayurvéda invite à nous responsabiliser, en nous observant, afin de corriger ou rectfier ce qui doit l'être dans le but de conserver ou de soutenir notre santé.  

“Votre corps est un temple, mais seulement si vous le traitez comme tel.”
                                                                                     Astrid Alauda.
 


Le but de l’Ayurvéda n’est pas de nous classer par constitution mais de comprendre que nous avons des fonctionnements différents. C’est l’élément clé pour appréhender le fonctionnement de notre organisme. 

Vata

Vata siginifie ce qui circule, ce qui bouge est le principe du mouvement.
Il est composé d’air (mouvement ou vent) et d’éther (espace).  

L’air lui donne ses qualités de mobilité et de sècheresse tandis que l’éther le rend subtil et léger. 

C'est le Dosha principal. 

Il gouverne les deux autres qui sont incapables d’agir sans lui.

Il est responsable du processus physique général et de la fonction organique. 

Il gouverne le mouvement, l’énergie, le souffle, le système nerveux et les systèmes sensoriels.

Il produit l’adaptabilité mentale.
Il est la principale force énergisante (prana) du corps qui provient principalement du souffle.

Ses qualités :
Sec, froid, léger, rugueux, subtil, mobile, dur.

Emplacement dans le corps :
Le côlon, les cuisses, le rectum, les hanches, les oreilles, les poumons, les os et les organes du toucher.

Quelques carastéristiques physiques et mentales  :

Charpente et ossature légères, délicates. Des traits irréguliers, asymétriques.

Des articulations craquantes.     

Plutôt mince et souvent frêle étant enfant.

Un teint pâle ou mat. A tendance aux rides et au vieillissement précoce.
Un regard vif et expressif.
Des cheveux soit très raides, soit crêpus, plutôt foncés.


Digestion fragile et variable, 
appétit variable,  difficulté à grossir. 

Transpire très peu. 

Frilosité, recherche la chaleur, ne supporte pas le vent et le froid.

 
A tendance aux flatulences, à la constipation sèche. 

Enthousiaste, rapidité d’esprit et d’adaptation. Tout est rapide chez Vata. Il est créatif, très communicatif. Vata est stimulé par le changement. Il aime le mouvement et la nouveauté, les nouvelles approches de la vie, les nouvelles couleurs....
Force et endurance réduites. 

En déséquilibre a tendance à être dispersé, nerveux, indécis, hyperactif, peureux.

On dit qu'il n'y a pas de manifestation de douleur sans que Vata ne soit impliqué. 


Exemples de maladies reliées à Vata :
 Maladie de Parkinson (il y a trop d’air), l’asthme (les poumons qui se contractent et diminuent leur capacité d’expansion) c’est un problème lié à l’espace, l’arthrose est lié à l’air qui cause la sècheresse, l'ostéoporose....

Vata étant corrélé avec le système nerveux, il va faciliter les maladies en lien avec la baisse de l'immunité.


Pitta

 Pitta qui signifie la bile est le dosha de la transformation. C’est l’énergie de notre corps responsable de la digestion et du métabolisme. Il est composé des éléments feu (transformation) et eau (fluidité). 
 Il emprunte sa chaleur et son acuité au feu ainsi que sa fluidité et son onctuosité à l’eau.  

Pitta est chaud ou épicé, acide, piquant, un peu huileux. 

Pitta régit la digestion, la chaleur, la perception visuelle, la faim, la soif, l’éclat, le teint, la compréhension, l’intelligence, le courage et la douceur du corps. Il gouverne la digestion à tous les niveaux. il crée la chaleur dans le corps par l’hémoglobine, il est lié à la perception visuelle, l’éclat des yeux, il donne le teint et la luminosité de la peau.

Il gouverne la compréhension, la perspicacité, l’intelligence.


Ses qualités
Un peu onctueux, pénétrant, chaud, progressif, léger, liquide, subtil, vif, lisse, doux.

Emplacement dans le corps :
Intestin grêle,
estomac, sueur, glandes sébacées, foie, hémoglobine, lymphe et organe de la vue. 
 

Quelsques caractéristiques physiques et mentales :

 ●  Taille et carrure moyenne, peau chaude, plutôt blanche et qui rougit facilement, taches de rousseur. Des articulations souples, hyperlaxe.

Tendance précauce aux cheveux gris et/ou calvitie précoce, rides prématurées.

Des yeux brillants, plutôt clairs, un regard pénétrant.

 

● Digestion puissante et régulière,  prend et perd facilement du poids.

Fort appétit et soif,  transpiration facile, odeurs fortes. 

A chaud et supporte mal la chaleur. Recherche la fraicheur.
 
A tendance aux inflammations, aux diarrhées, l'hyperacidité, aux brûlures d’estomac.

Logique, judicieux, décidé, bon guide, indépendant, amical, courageux, clair. 
Pitta est motivé par l'accomplissement et la poursuite d'objectif.      

En déséquilibre a tendance à être obstiné, fiert, coléreux, critique, avoir de la frustration, dominateur.

On dit qu'il n'y a pas de manifestations de brûlure et d'échauffement dans le corps sans que Pitta ne soit impliqué.

Exemple de maladies reliées à Pitta :
La tendinite qui est un excès de feu, l’hyperacidité, la laryngite, l'arthrite, la gastrite, les tendinites..... les maladies en ite. La plupart des maladie de peau. 

Kapha

Kapha qui signifie «ce qui lie» est le dosha de la cohésion, de la structure.
kapha est fait de terre (masse) et d’eau (fluidité). Il tire ses qualités de la lourdeur et de la stabilité de la terre ainsi que de l’onctuosité et la suavité de l’eau. 

Il gouverne la structure corporelle et apporte de la stabilité au corps.

Il lubrifie tout le corps, les membranes muqueuses et les articulations 

C'est le soutien des autres doshas, 

il sert à étoffer le corps

Ses qualités :
Onctueux, froid, lent, lourd, doux, lisse, grossier, dense, statique

Emplacement dans le corps :
Estomac, poitrine, gorge, tête, pancréas, les côtés, les lymphes, la graisse, le nez et la tête.

Quelques caractéristiques physiques et mentales :
Grand ou petit, carré, corps ferme, solide, athlétique.  A tendance à prendre du poids facilement.
Une peau épaisse, douce, blanche, moite.
De grands yeux, des sourcils touffus, un regard calme et doux.
Des cheveux épais, lisses ou légèrement ondulés, brillants. Tendance aux cheveux gras.


A tendance aux congestions , maladies oto rhino et poumons. Kapha favorise les maladies de surchage, ce qui est lourd, dense comme les tumeurs, les kystes, le diabète, la dépression.

 ● Digestion lente et régulière 

Appétit faible et régulier 

Transpiration si effort. 

Supporte mal l’humidité et le froid.
 

A tendance à l’embonpoint, lourdeur, constipation humide.

Stable, calme, paisible, satisfait, loyal, compatissant, généreux.
Kapha est motivé par la famille et la communauté, la stabilité et le confort.

En déséquilibre a
tendance à
:   
avoir un fort besoin de sécurité, être matérialiste, l'attachement, l'avidité, la léthargie, être déprimé.

On dit qu'il n'y as pas de manifestations de congestion et de démangeaisons sans que Kapha ne soit impliqué.

Exemple de maladies reliées à Kapha :

 Le rhume, c’est l’élément eau qui est impliqué, si les écoulements sont épais avec du mucus on y retrouve la terre.

Le cholestérol, c’est un excès de gras dans le sang c’est donc la terre.